LISTE D’EXERCICES

Voici les exercices que vous verrez lors des cours (section en construction).  Vous pouvez vous y référez pour pratiquer à la maison!

Bon travail!

 

Partie 1 : Exercices de conscientisation du mouvement respiratoire

 

A) Mains au bas des côtes, respirer doucement et sentir l’ouverture et la fermeture des côtes selon l’inspiration et l’expiration

 

B) Une main sur les côtes, l’autre sur le plexus solaire, respirer doucement sans forcer quoi que ce soit et remarquer les mouvements des mains

 

C) Essayer ceci couché par terre ou assis. Sentir les côtes s’ouvrir et se refermer.

 

 

Partie 2 : Exercice de travail du soutien

 

A) Exercice pour garder les côtes ouvertes

Placez les mains de chaque côté, sur les côtes (sur les côtés en haut de la taille).

  1. Expirer tout
  2. Garder la bouche ouverte et laisser entrer l’air SANS TIRER DESSUS, SANS FORCER (laisser abdos très lousses). Sentir les côtes s’élargir, le bedon gonfler un peu et le plexus solaire gonfler un p’tit peu. NE PAS forcer pour que le bedon gonfle, ne rien forcer musculairement. Ceci se fait naturellement. Ne rien faire d’autre que de laisser les abdos TRÈS TRÈS lousses et laisser la cage thoracique s’ouvrir naturellement.
  3. Commencez à dire TSSSSS et gardez les côtes ouvertes le plus longtemps possible tout au long du son. Entrez progressivement les abdos, doucement.  Faites semblant que vous avez une ceinture à ce niveau et que vous ne voulez pas que la ceinture tombe! Donc vous devez garder les côtes ouvertes le plus longtemps possible.

Variations:

a) sur vvvv,  sur zzzz, sur chh…

b) avec une voyelle, sur vi  par exemple ou simplement i.  Note confortable, pas trop haute, pas trop basse.

c) avec une phrase d’une de vos chansons

d) pratiquer la chanson au complet en pratiquant le soutien tel qu’il est expliqué ici.

B) Exercice pour favoriser le relâchement des abdos lorsque l’air entre dans nos poumons, donc ENTRE les phrases chantées

  1. Faire deux “ch” rapides et intense (ch ch) en expirant
  2. Tout relâcher d’un coup les abdos – grosse bédaine – laisser entrer l’air la bouche ouverte, sans que l’on entende de son à l’inspiration.

Variations :

a) Faire l’exercice penchée par en avant (position “ski”) pour mieux sentir la bédaine relâcher vers le sol

b) Faire avec zz-zz  ou vv-vv (au lieu de ch)

c) Faire sur une seule note tenue longtemps (ensuite relâche d’un coup les abdos).  Par exemple  YA  ou  VI

d) Prendre un couplet de votre chanson et pratiquez le relâchement entre chacune des phrases

e) Pratiquez une chanson complète en focusant sur le relâchement et la reprise d’air silencieuse entre les phrases

C)  “Bercer le soutien”  – SANS respirer (Tiré du livre Technique vocale complète de Cathrine Sadolin, page 38)

Arrêter de respirer. Placer une main au plexus et l’autre sur le nombril

  1. Sans respirer, entrer le ventre (tirer sur les abdos, sans les durcir, donc très doucement) ET, simultanément, gonfler le plexus solaire
  2. Ensuite, relâcher complètement le ventre (donc bedon gonfle) ET plexus solaire dégonfle
  3. Faire ces deux mouvement alternativement, comme pour “bercer” le soutien.
    • GROS BEDON + PLEXUS ENTRÉ
    • BEDON ENTRÉ + PLEXUS GLONFLÉ

 

D) “Bercer le soutien” – EN respirant

Une main au plexus et l’autre sur le nombril   OU les deux mains sur les côtes du bas

  1. Expirer tout
  2. Garder la bouche ouverte et laisser entrer l’air (inspirer) SANS TIRER SUR L’AIR, SANS FORCER (laisser abdos très lousses). Sentir les côtes s’élargir, le bedon gonfler un peu et le plexus solaire gonfler un p’tit peu. NE PAS forcer pour que le bedon gonfle, ne rien forcer musculairement. Ceci se fait naturellement. Ne rien faire d’autre que de laisser les abdos TRÈS TRÈS lousses pour laisser le diaphragme faire son travail, c’est-à-dire s’abaisser ou s’aplanir.
  3. Commencez à dire TSSSSS et à ce moment précis, vous devriez sentir le plexus solaire davantage se gonfler; Rentrer TRÈS PROGRESSIVEMENT LES ABDOS vers la colonne vertébrale (se faire de plus en plus mince), tout en gardant le ventre MOU (ne pas durcir les abdos) –  et gardez les côtes ouvertes le plus longtemps possible tout au long du son.

Variations:

a) sur vvvv,  sur zzzz, sur chh…

b) avec une voyelle, sur vi  par exemple ou simplement i.  Note confortable, pas trop haute, pas trop basse.

c) avec une phrase d’une de vos chansons en reproduisant la sensation de résistance dans le ventre comme vous sentez dans les TSSS

d) pratiquer la chanson au complet en pratiquant le soutien tel qu’il est expliqué ici.

 

 

Partie 3 : Sentir le soutien avec les autres muscles du soutien

A) Soutien au niveau de la taille (pouces dans le mou de la taille – on empêche les muscles de la taille de sortir vers les côtés d’un coup. On empêche avec nos pouces, comme pour empêcher qu’ils sortent.  (plus d’explications à venir!)

B) Soutien au niveau des muscles “lats” (couverture sous les aiselles)

C) Soutien avec les muscles de bascule du bassin

 

Partie 4 : Modification du conduit vocal

 

A)  TWANG

  1. pratiquer le twang en faisant des sons de canard, enfant qui pleure, voix de sorcière….
  2. observer la position de la langue lorsque vous faites ce son. L’arrière de la langue devrait être monté et toucher au palais mou (ou espace très restreint). Les côtés de l’arrière de la langue devraient toucher les molaires en arrière.  La pointe de la langue devrait rester détendue et abaissée (pointe de la langue en arrière des des d’en bas en avant).
  3. essayer sur une note tenue longtemps (note confortable, par exemple un “É”), imiter le son d’un apareil de dentiste (sans twang, avec twang, san twang, avec twang….), en montant et descendant l’arrière de la langue. Le son doit être très tranchant, n’ayez pas peur du laid!  Bien détendre complètement la gorge, le cou. Rester complètement mou, mâchoires détendues…  Ce n’est QUE la langue qui travaille (elle monte à l’arrière et vient toucher les molaire sur les côtés).
  4. essayer la même chose avec un “A”, “É”, “È” “EU”.  Ce sera plus difficile sur le “OU” “O” mais possible.

B)  LEVER LE PALAIS MOU

 

C) LEVER OU ABAISSER LE LARYNX

 

Partie 5 : Chanter avec une sensation de “gorge ouverte”

 

Partie 6 : Enlever les tensions à la mâchoire et aux lèvres

 

A) Position correcte de la mâchoire. Il faut éviter de chanter la mâchoire trop avancée ou trop reculée.

  1. Pencher la tête en arrière pour regarder en haut, puis, tout en laissant la tête penchée vers le haut, laisser tomber la mâchoire vers le bas, complètement, comme quelqu’un qui dort.  Ensuite, ramener la tête à la position normale mais en gardant la mâchoire détendue.  Fermer les yeux et enregistrer la sensation de détente de la mâchoire.

B) Détente de la mâchoire et des lèvres

  1. Serrer les dents très fort. Mettre les doigts sur le côté des joues et sentir le muscle qui se gonfle.
  2. Déserrer les dents. Essayez de retenir la sensation des muscles détendus sur les côtés
  3. Répétez plusieurs fois pour enregistrer la sensation de détente
  4. Essayer de chanter un couplet d’une chanson avec cette détente

 

C) Se filmer en chantant notre chanson (mettre la caméra devant notre figure et aussi sur les côtés pour avoir une vue du profil) et remarquez si votre mâchoire est détendue et s’il y a des mouvements de la mâchoire vers l’avant ou trop vers l’arrière.

 

D) Détente des lèvres : Se filmer et vérifier si les lèvres ne sont pas trop crispées lorsqu’on chante les voyelles (après avoir chanté une consonne, les lèvres devraient se détendre pour laisser aller la voyelle!

 

Partie 7 : Exercices d’échauffement du corps et étirements musculaires

 

A) Auto-massage des muscles de l’arrière du cou et des trapèzes

 

B) Étirements muscles du cou

  1. Pencher doucement la tête sur le côté en regardant les yeux vers l’avant
  2. Abaisser doucement l’épaule du côté opposé vers le bas
  3. Sentir l’étirement
  4. Très doucement, amener le nez vers l’épaule (du côté où la tête est penchée) et modifier la position afin de sentir l’étirement
  5. Faire la même chose de l’autre côté

C)  Étirement du dos (rotation)

  1. Assis par terre, jambes devant
  2. Croiser la jambe droite sur la jambe gauche, en la pliant (donc genoux pointant vers le haut)
  3. Amener le coude gauche du côté extérieur au genou droit et faire pivoter le tronc vers la droite. Rester au moins 30 secondes
  4. Faire la même chose de l’autre côté

D)  Pour étirer les muscles faciaux, dire MOI, MOI, MOI en exagérant l’ouverture de la bouche

E) Jambes écartées à la largeur des hanches, monter un bras vers le haut, paume vers l’intérieur et tirer le bras vers le haut de sorte à étirer les muscles sur le côté de la cage thoracique. Faire la même chose de l’autre côté

 

F)  Abdos…

G) Étirement des abdos

H) Musculer les muscles “lats” (ailes – pour faire le support du “chicken”)

I) Muscler le dos

J) Étirement des muscles du dos

K) Bascule du bassin – avant et arrière

L) Verre au tiers rempli, avec une paille.  Faire des bulles.

Variations :

a) avec son (une note)

b) en chantant la mélodie d’une chanson

BONNE PRATIQUE !